Sélectionner une page

Mode d’emploi du coeur et de la tête d’un surdoué

Un guide du bonheur où je vous livre les secrets bien gardés des surdoué heureux ? C’est ce que j’ai décidé de vous offrir. Attention !! Des choses importantes à lire arrivent ! Soyez bien attentifs !

Être surdoué et heureux c’est une transformation qui commence par l’amour de soi. Vous avez peut être découvert votre haut potentiel après la passation d’un test. A moins que vous êtes reconnu zèbre grâce à un livre écrit par un psychologue.

Peut-être que vous avez toujours eu l’impression d’être un peu différent, un peu à côté de la plaque. Vous ressentez de la frustration quand la personne en face n’arrive pas à comprendre ce qui vous parait évident. Parlons de cette lassitude de ne pas se faire comprendre quand vous évoquez des concepts qui paraissent accessibles ?

En outre, vous avez possiblement l’impression de connaître l’avenir. Vous arrivez à capter et comprendre les éléments d’une situation pour en déduire grâce à votre pensée arborescente le scénario le plus probable d’une situation.

D’un autre côté quand la tête ne vous accapare pas toutes vos ressources, votre cœur se charge de le faire. C’est comme si les stimuli étaient infinis sans laisser de place à une forme de repos.

La charge émotionnelle des surdoués

On parle beaucoup de la charge mentale chez les femmes et à juste titre. Il est temps d’évoquer la charge émotionnelle chez les Atypiques hypersensibles. Vous savez quand la moindre parcelle de votre cœur va ressentir intensément les évènements de votre vie. Quand spontanément vous allez vous connecter emphatiquement à quelqu’un qui souffre au point de plomber votre moral. Autant un magnifique paysage ou un sourire d’enfant peut vous donner la foi. Je vous invite à l’attraction préférée des surdoués hypersensibles : « la montagne russe émotionnelle »

Ainsi, il existe un ensemble de composantes chez les surdoués qui construit votre incapacité à appréhender cet incroyable potentiel. Chaque regard négatif, chaque cliché depuis votre enfance contribuent à éroder progressivement la confiance et l’estime que vous avez de vous-même.

On vous dit bizarre, émotif, différent, original, spécial, intello, à fleur de peau, fragile, inconstant, arrogant, etc…

En somme, bien que nous soyons différents de la majorité, nous demeurons des êtres humains qui aspirent à une même chose : s’aimer soi et être heureux !

Comment être heureux quand on est surdoué ?

Le bonheur pour tous

C’est la grande question d’une ou plusieurs vies. Le but ultime d’une existence. Avez-vous déjà entendu quelqu’un dire qu’il souhaitait être le plus malheureux possible ? Beaucoup d’encre a coulé pour trouver la réponse à cette question: « C’est quoi le bonheur ? », « Qu’est-ce que c’est être heureux ? ».

En philosophie, on parle d’un état de complète satisfaction. Toutefois, la notion même de bonheur demeure nuancée par le fait qu’une pleine jouissance permanente entraverait la notion même de désir et donc d’acquisition de nouveaux plaisirs.

Au Bhoutan, un indicateur appelé BNB (bonheur national brut) fut inventé pour évaluer le niveau de bonheur en tenant compte en gros de (l’indice de développement humain) et du PIB sans que celui-ci soit véritablement fiable.

En conséquence, définir le bonheur philosophiquement ou en le mesurant scientifiquement n’apporte pas de réponses claires et nettes. On tente de l’expliquer, on cherche à le mesurer. Il s’avère qu’en fait, c’est une appréciation et un ressenti tout à fait personnel.

Bien que Tata Jeannette dise que tu as tout ce qu’il faut pour être heureux, tu ne l’es pas pour autant alors pourquoi ?

Être heureux pour soi

Être heureux est quelque chose à mon sens de strictement personnel. Encore plus chez nous les Atypiques qui ont une soif intarissable de bonheur et d’émotions. C’est un état général créé à partir d’émotions et sensations propres à plusieurs domaines.

Il existe à mes yeux cinq grands items à développer positivement pour avoir enfin la sensation d’être heureux.

  • sa relation à soi-même
  • le Travail
  • notre relation aux autres
  • la relation à l’amour
  • son projet de vie

L’importance d’être heureux

Être heureux et ressentir cette sensation de bonheur est quelque chose de vital pour n’importe quel être humain et plus particulièrement chez nous les Atypiques. Que tu sois neurotypique, surdoué, zèbre, hypersensible, peu importe ta condition et ta définition, tu as besoin de ressentir le bonheur.

Premièrement, il existe une corrélation physique indéniable. Plus vous êtes heureux… votre durée de vie s’allonge. Davantage de bonheur et plus les hormones du plaisir (endorphines, dopamines, sérotonines et ocytocine) sont sécrétées en quantité.

A contrario, ressentir le malheur diminue la sécrétion des hormones du plaisir au profit du cortisol qui est lié au stress et facteur aggravant dans les maladies rénales, cardiovasculaires, mentales, etc.

Au-delà de ces considérations physiologiques, demeure évidemment une dimension émotionnelle et psychologique. Se lever le matin en sachant que nous attend une journée riche en évènements positifs est quand même bien plus appétant qu’une journée où vous savez que vous devez vivre votre pire cauchemar.

Ce qui est important à retenir, c’est qu’au-delà de la notion d’instantanéité évidente, il subsiste une notion de projection. Pour nous zèbres et surdoué Atypique, c’ est essentiel de savoir goûter les joies de l’instant présent et préparer notre futur avec attention pour maintenir un niveau satisfaisant de bonheur.

Essayer d’être heureux quand on est zèbre

Probablement que vous avez essayé beaucoup de choses pour tenter d’être plus heureux. Peut-être que vous avez essayé à la méditation et au lâcher-prise à moins que vous ayez trouvé du sens dans le miracle morning.

Il est possible que tu aies aussi essayé de faire du sport et de sortir de ta zone de confort en faisant des activités que tu ne faisais pas d’habitude.

En outre tu as songé à rencontrer un tas de monde pour créer des rencontres de qualité avec des surdoués ou des neuro typiques. Éventuellement, l’espoir réseaux sociaux pour tenter de trouver des solutions à moins que tu aies préféré l’option psychologue, hypnothérapeute, coach, sophrologue, etc.

Malgré tes efforts et ta réelle bonne volonté, tu te rends compte qu’il manque un truc à chaque fois. Oui, c’est frustrant ! Comment le sais-je ? Parce que j’ai été à ta place…

Etre zèbre parmi les zèbres

C’est surprenant d’ailleurs si tu suis les influenceurs de la zèbrosphère, beaucoup assimilent le fait d’être surdoué avec le fait d’être malheureux. Je dis tout de suite STOP ! Avoir cette conviction, c’est une connerie ! On peut être Atypique et heureux tout comme on peut être normopensant et malheureux. Vous devez comprendre que votre bonheur ne dépend que de vous. Tu as bien entendu ! Tu dois te responsabiliser.

Tu es responsable de ton bonheur !

Je vous rassure ! Pas de panique !

Dans cet article, je vous explique les erreurs à ne pas faire pour être en amour de soir et heureux quand on est surdoué, zèbre, hypersensible bref Atypique !

Les principales erreurs des surdoués concernant le bonheur

Avant de « tomber amoureux de soi-même » pour vous promener dans une vie pleine de joie, vous devez éviter certaines erreurs.

Premièrement, vous devez changer votre vision de votre différence, de votre côté atypique.

Non, être Atypique n’est pas une condamnation à être malheureux !

Oui, vous pouvez être différent et être heureux.

Ensuite, vous devez comprendre que vous êtes aux commandes de votre vie. La personne à la barre de votre vie, c’est vous !

Celui qui change son histoire, change sa trajectoire !

De plus, intégrez qu’il règne dans la vie deux types de facteurs. D’un côté les facteurs contrôlables (votre perception, votre savoir, votre détermination, la gestion de vos émotions, etc.). D’autre part, les facteurs incontrôlables (ce que pensent les autres, ce qui se dit sur toi dans ton dos, la connerie des gens, le temps, les malheurs dans le monde).

Écoutez-moi bien, car c’est un point qui va révolutionner votre vie ! C’est un principe que j’ai appris au football américain et qui s’applique à la vie quotidienne.

« Tu dois éviter de vouloir contrôler les facteurs incontrôlables et mettre ton énergie pour bonifier les facteurs contrôlables »

Si vous vous donnez vraiment la possibilité de croire à un autre possible. Un possible où vous pouvez apprendre ou réapprendre à être heureux alors oui vous faîtes premier pas vers l’amour de vous-même et ton épanouissement.

Etre surdoué et heureux, c’est possible !

Si reprendre en main les manettes de ta vie ne te fait pas peur alors oui tu peux commencer à planter les graines de ton futur bonheur.

Il est temps d’arrêter de se raconter toujours la même histoire négatif pour avoir des résultats encore plus négatifs (difficultés sociales, professionnelles, sentimentales) !

Je vous le concède, c’est facile à lire et moins facile à faire. En définitive, la formule magique miracle n’existe pas. Sinon je vous l’aurais volontiers partagé. C’est un un investissement sur soi, mais le retour sur ce même investissement en vaut vraiment la chandelle.

Maintenant que je vous ai expliqué les erreurs à ne pas faire ou penser pour être heureux, je vous expliquerai prochainement comment construire votre bonheur par l’intermédiaire de l’amour de soi.

En concentrant vos efforts pour développer l’amour de vous-même, vous entamez la construction de ce sentiment magnifique de plénitude.

A bientôt pour le mode d’emploi !

Le questionnaire:

“Raconte moi ta vie d’Atypique”

Agitateur de conscience et révélateur de puissance intérieure !

Coach Atypique mais Authentique fou de cinéma et de pop culture

Mehdi

Love coach des Atypiques Authentiques

Share This